Carnet de route

Les Gorges du Tarn

Le 10/10/2014 par Cyril et sosso

Après un été automnale, un automne estival se profilait donc. Les congés posés,nous voilà donc partis, à quatre seulement, dans ce que l’on pourrait appeler la mecque française de l’escalade sportive ! Un caillou presque parfait, de grandes envolées de plus de 50m parfois en une seule longueur, des dévers presque horizontaux aux grandes dalles, aux multiples trous qui n’en finissent jamais et des marches d’approche quasi inexistantes,c’est tout cela la magie des gorges du Tarn.

Quatre gugus donc; Mathieu, qui ponctuait chaque jours d’une phrase dont lui seul a le secret, Steph et ses tourtous, Sonia et moi-même. Fred du Bec nous a aussi rejoint pour le weekend.

Steph et Mathieu, après être partis un jour plus tôt, faillirent jeter l’éponge après une nuit sous 
la pluie et prendre radicalement la direction du sud : 5 jours de beau ensuite ! « Faut écouter la météo les gars ! » La suite du séjour s’est déroulée en fonction des secteurs et aussi de l’usure de la peau des doigts ! 

Premier jour donc,début cool car 5 jours c'est long pour les p'tit doigts ! Secteur trésor du zèbre et son magnifique caillou sculté. Quelque bonnes perfs à vue dans des voies de plus de 35m interminables sur trous et alvéoles (nœud en bout de corde obligatoire !).

Le jour suivant,secteur moulin à huile. Ce secteur n’est pas très vaste mais mérite d’exister. Il offre quelques voies que l’on peut considérer de cadeaux : il semblerait que Cyril et Stef aient réalisé l’une de leur plus grande perf !
Les voies sont agréables à grimper se composant d’une multitudes,là encore,de trous et alvéoles que nos pauvres avants bras ne pouvaient plus tenir tant la continuité résonnait avec acide lactique.

Et oui l’appel d’Autoire ne résista pas longtemps à Cyril qui embarqua tout le monde,le jour d'après, dans l'univers déversant du secteur l'oasis,où seule l’araignée Gypsie peut tisser une toile, mais qui résonnait de façon nostalgique avec les dévers autoiresques. Bien sûr l’on ne trouva ni colos ni coincements de genoux mais des trous des p’tits trous toujours des p’tits trous ! 
Mathieu est, quant à lui,de plus en plus à l’aise dans le 6c à vue ; plus qu’à aller tâter,hein Mathieu, le 7ème degrés !

Steph l’embarqua,le dernier jour,bien avant l'aube, dans la Jonte faire  une grande voie pour varier les plaisirs. Après vols en dévers, place au grand vol de la Jonte plumée par ses vautours au regard narquois lorsqu’ils croisent quelques grimpeurs lézardant sur les sublimes falaises rougies par la lumière levante. Quand à nous,c'est le superbe secteur de planète causse qui nous accueilla(si,si,il restait un peut de peau sur les doigts quand même !)
Allez les p’tits gars Soso a fait un tourinGGG ! « Oh,y’a d’la soupe à la courgette ! » De quoi oublier les frayeurs du dessus des quelques points existants, n’est il pas…

Bref, vous l’aurez compris de magnifiques falaises, un beau temps assuré, 4 neuneus,une p’tite soupe et en avant !
« Soso fait gaffe,j’vais mourir !!! » ……FIN…ou plutôt,vivement la prochaine !



 







CLUB ALPIN FRANCAIS BRIVE
CLUB ALPIN FRANCAIS BRIVE
GYMNASE LAVOISIER
4 PASSAGE GUYNEMER
19100  BRIVE LA GAILLARDE
Permanences :
tous les jeudi de 17h45 à 22h