Carnet de route

un "été" à Chamonix

Le 02/09/2014 par FRANCHINI Maxime

Un « été » a chamonix.

Ne pouvant nous rendre au camp d’été du club, Nous decidons, Eric et moi de nous rendre dans un temple pour la pratique de l’alpi : le massif du Mont Blanc. Plus que la difficulté des courses que nous avons planifiées, il faudra composée avec une météo capricieuse. D’une heure à l’autre, les prévisions changent. Nous nous lançons  tout de même dans un voyage sur le fil des arêtes : la traversée intégrale des Dômes de Miage et de LA Bionnassay. Le 1er jour est consacré à la longue montée au refuge des Conscrits. Départ à 4 h du refuge pour gravir l’aiguille de la Bérangère et traverser les 5 Dômes de Miage puis descente, descente et encore descente (et oui c’est long !) sur le refuge Durier ou nous arrivons pour casser la croute. Le mauvais temps qui nous avait épargné jusque là nous rattrape : il neige ! L’idée d’enchainer avec LA Bionnassay s’éloigne mais le bulletin météo nous redonne le moral. C’est décidé, nous tenterons l’ascension demain. Réveil à 3h pour le 1er service du petit dèj, eh oui il y a foule au refuge (une quinzaine de personnes) et Manon la gardienne doit faire 2 services car la seule table du refuge ne peut accueillir que la moitié des alpinistes présents. Départ à 4 h pour attaquer le bastion  rocheux avec la lumière du jour. 8h le sommet de l’aiguille mais il reste la traversée de l’arête jusqu’au col de Bionnassay où il ne faut pas se la mettre ( 1 heure de traversée à ne regarder que ses pieds). Puis c’est la remontée du Piton des Italiens ou nous avons un coup de pression car le brouillard descend du Mont Blanc vers le Dôme du Gouter. Connaissant la réputation  paumatoire du Dôme du gouter dans le brouillard, aucune pause ne sera accordée durant la montée. Arrivés sur le Dôme, le brouillard diffus laisse apparent la voie normale vers le Mont Blanc et nous redescendons avec le flot d’alpiniste jusqu’au nid d’aigle.

La fin du séjour sera moins propice aux courses en montagne : beaucoup de neige en cette mi-aout. Un petit créneau d’une demi-journée est annoncé et nous laissera le temps de gravir la petite Verte par son arête. Et nous ne serons pas les seul à avoir cette idée vu la quantité de cordées sur cette voie. Le beau temps tiendra jusqu'à notre retour à la cabine des grands Montets et la course de déroula dans des conditions hivernales : rochers bien platrés et glacés.

Fin de séjour alpin.







CLUB ALPIN FRANCAIS BRIVE
CLUB ALPIN FRANCAIS BRIVE
GYMNASE LAVOISIER
4 PASSAGE GUYNEMER
19100  BRIVE LA GAILLARDE
Permanences :
tous les jeudi de 17h45 à 22h